Accueil

10 octobre 2012 — Le Synode des Évêques sur la Nouvelle Évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne qui a lieu à Rome du 7 au 28 octobre rassemblera 262 père synodaux.

Ils sont tous évêques, archevêques ou cardinaux. Participeront aussi 45 experts et 49 auditeurs, hommes et femmes engagés dans l’évangélisation sur les divers continents.

On peut voir, là droite, les deux membres de l’École d’évangélisation Saint-André (ÉÉSA) qui participent à cet événement important de l’Église universelle.

Il s’agit du fondateur de l’ÉÉSA, monsieur José Prado Flores, laïc mexicain, qui y participe comme auditeur et monseigneur Gérald C. Lacroix, archevêque de Québec, qui y participe comme délégué de la Conférence canadienne des évêques catholiques. Monseigneur Lacroix est aussi membre du Secrétariat de l’École d’évangélisation Saint-André au Canada.

Monseigneur Lacroix mettra à profit les réseaux sociaux pour partager son expérience des prochaines semaines. Sur sa page Facebook, il s’est exprimé en ces termes : « J’espère communiquer souvent tout au long du Synode pour vous partager mes expériences et le déroulement de cet important événement de l’Église universelle (…) Merci de prier pour moi et pour tous ceux et celles qui vont participer à ce Synode. »

Les intéressés peuvent suivre ses observations quotidiennes ici sur Twitter et Facebook.

Dans une entrevue avec le journal diocésain de Guadalajara au Mexique, José Prado Flores disait : « Pour moi, c’est une reconnaissance du Saint Père pour le travail des Écoles ; plus encore, cet appel du pape n’est pas pour moi, mais au travail que nous faisons ; c’est un appel pour toutes les Écoles. C’est ainsi que nous l’avons compris dans toutes les Écoles du monde : que le pape nous apprécie, qu’il nous accueille et qu’il veut notre apport pour l’Église. D’autre part, c’est une responsabilité pour moi, une opportunité de pouvoir montrer à l’Église qu’on peut, oui, évangéliser avec le kérygme et que la Parole de Dieu a un pouvoir intrinsèque pour toucher les cœurs et les convertir au Seigneur. »

À la fin de l’angélus du 7 octobre, qui clôturait l’Eucharistie pour l’ouverture du Synode des évêques, le pape Benoît XVI s’est adressé en différentes langues aux groupes linguistiques présents. En français, il a exhorté les fidèles en ces mots : « Je salue cordialement les pèlerins francophones. Alors que s’ouvre le Synode pour la Nouvelle Evangélisation, je vous invite à prier plus particulièrement l’Esprit Saint, le protagoniste de l’évangélisation depuis la naissance de l’Église. Les participants venus du monde entier manifestent l’universalité de l’Évangile qui s’adresse, aujourd’hui comme hier, à chaque personne rachetée et sauvée par Jésus Christ. Puisse chaque chrétien être renouvelé dans sa responsabilité de faire connaître le Sauveur et son message d’amour et de paix ! Confions à la Vierge Marie, l’Etoile de l’évangélisation, les travaux de cette Assemblée. Bon dimanche à tous et que Dieu vous bénisse ! »

Ensemble, portons les travaux de ce Synode dans la prière afin qu’un nouveau vent de Pentecôte puisse souffler sur l’Église universelle! Que notre engagement apostolique pour l’évangélisation au cœur des ÉÉSA soit un appel prophétique pour nos groupes et nos communautés chrétiennes !

Marcel Caron, ispx
président du SÉÉSA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s